4/2018: Assurance non-vie: gare à l’écart de rentabilité!

Un tournant semble avoir été atteint dans le cycle tarifaire du marché de l’assurance non-vie, si l’on en juge par les quelques signes de raffermissement des taux. Globalement, cependant, la plupart des marchés majeurs se trouvent toujours dans une phase de rentabilité inférieure à la moyenne. Le recul de la rentabilité ces dernières années reflète le cycle de marché mou, la faible performance des placements et le niveau élevé de capitalisation. Notre analyse montre qu’il reste encore du chemin à parcourir pour corriger les insuffisances de rentabilité actuelles, malgré un modeste raffermissement des taux de primes depuis fin 2017. Dans ce sigma, nous estimons l’amélioration des marges techniques nécessaire pour offrir un rendement acceptable aux investisseurs à l’avenir, à au moins 6 à 9 points de pourcentage dans les principaux marchés occidentaux, à 5 points au Japon et à 1 point en Australie et en Chine. L’hypothèse de rendement des fonds propres (ROE) cible s’échelonne entre 10 % pour les marchés occidentaux matures et 15 % pour la Chine, traduisant en partie des différences de taux d’intérêt et de performance passée

sigma 4/2018 Assurance non-vie : gare à l’écart de rentabilité !

Get the publication