L’assurabilité des risques terroristes dans l’assurance dommages après le 11 septembre 2001

Dans les années 1980 et au début des années 1990, les grands réassureurs internationaux, principalement concernés par le risque de cumul, avaient déjà évoqué le danger potentiel représenté par un sinistre majeur dû à un acte terroriste. Quelques propositions avaient été faites, mais très peu d’entre elles avaient été concrétisées. Le 11 septembre 2001 a toutefois démontré d’une façon brutale la nécessité d’une réaction décisive de la part des (ré)assureurs dont la détermination a transparu lors des renouvellements 2001/2002.

Language Versions